Accueil/en-savoir-plus-sur-petite-enfance/Droits de l'enfant/Les droits de l'enfant, l'empreinte d'une société

Les droits de l'enfant, l'empreinte d'une société

Au fil des ans... 

Petit historique de l'engagement des membres du RCPEM en faveur des droits de l'enfant

Saviez-vous qu'en 1991, le Regroupement des garderies sans but lucratif de la Montérégie organisait un symposium sous le thème Les Services de garde de l'an 2000? Ce fut l'occasion de réfléchir et de prendre position quant à un enjeu toujours très actuel: entre le jeu libre et une pédagogie normative, quels sont les vrais besoins des tout-petits? Pour revoir les grandes étapes de la démarche du RCPEM au fil des années en matière de défense du DROIT DES ENFANTS AU JEU (article 31 de la Convention relative aux droits de l'enfant), voici la présentation qui fut proposée aux directions générales des CPE le 15 novembre 2017.


L'enfant avant tout, l'enfant au centre de tout.

imageL'enfant que l'on doit reconnaître avec ses droits en tant qu'humain à part entière, mais aussi et surtout en tant qu'humain plus faible et donc détenteur de certains droits supplémentaires, liés à sa protection. Soucieux par le droit de l'enfant au respect de son développement, de son éducation et de son unicité, le RCPEM a coordonné en 2002 la production d'un recueil de textes généreusement offertes par des personnalités, connues ou moins connues.

À travers leurs mots, leurs images, leurs paraboles et leurs préoccupations, ces 19 auteurs ont traduit, avec émotion ou inquiétude, l'enfance telle qu'elle devrait nous apparaître : fragile et réclamant soutien, respect, reconnaissance.


VIDEO 
: Lancement du recueil de textes (novembre 2002) lors d'un événement familial auquel participaient des artistes et des centaines de familles.

Distribué en 2002 aux 125 000 familles utilisatrices de CPE à travers le Québec, le document est toujours disponible au RCPEM. CLIQUER ICI POUR PLUS DE DÉTAILS