Accueil/Pédagogie et éducation/Quelques approches pédagogiques/Approche piklérienne/Démarche du RCPEM

Démarche du RCPEM

Pour le RCPEM, le grand intérêt de l’approche piklérienne repose principalement sur le fait qu’il s’agit d’une démarche pédagogique reconnue qui réfléchit au développement des tout jeunes enfants dans les plus petits détails et poursuit des observations et des recherches documentées sur chaque mouvement, chaque réaction, chaque moment de sa vie. Ainsi, le RCPEM est persuadé que les services de garde du Québec peuvent en tirer de grands bénéfices.

Loczy QuébecLa réflexion que le RCPEM a amorcée en regard d’un enrichissement de sa mission lui a permis, dès 2008, d’établir des liens privilégiés avec l’Institut Pikler de Budapest et l’Association Pikler Lóczy de France. C’est donc à la suite de son Colloque en 2009 et à la demande de plusieurs de ses membres que le RCPEM a entrepris une importante démarche pour soutenir les CPE dans leur compréhension et leur appropriation de l’approche piklérienne, puis dans son intégration dans leur quotidien.

Un partenariat historique entre l’APLF et le RCPEM

Depuis la signature d’une entente avec l’Association Pikler Lóczy – France en 2009, le RCPEM a obtenu les droits de diffusion exclusifs des outils et documents de l’Association Pikler Lóczy – France pour le Québec et le Canada francophone. Il est également mandaté pour dispenser la formation sur l’approche piklérienne ; quatorze CPE pilotes de la Montérégie ont d’abord entrepris une démarche spécifique d’appropriation. Les autres milieux intéressés peuvent bénéficier de formations, conférences ou autres activités de sensibilisation adressées aux équipes comme aux parents.

Signature Pikler Québec
Les directrices des deux associations lèvent leur verre à la future et prometteuse collaboration : au premier plan, Claudette Pitre-Robin, directrice générale du Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie, et à l’arrière, Miriam Rasse, directrice de l’Association Pikler Lóczy de France (novembre 2009).