Accueil/RCPEM/Implication et engagement/Campagne Bien attaché en Montérégie

Campagne Bien attaché en Montérégie

Des changements à la loi de la SAAQ dès avril 2019:
Êtes-vous au courant?

À compter du 18 avril 2019, une nouvelle mesure du Code de la sécurité routière sera en vigueur au Québec. La loi exigera que l'enfant soit installé dans un siège ou un banc d'appoint adapté à son poids et à sa taille, jusqu'à ce qu'il mesure au moins 145 cm ou soit âgé d'au moins 9 ans. C'est seulement après qu'il pourra pour utiliser la ceinture de sécurité seule.

POURQUOI?

Si l'enfant n'est pas assez grand pour être attaché convenablement avec une ceinture de sécurité, il aura tendance à se laisser glisser sous la ceinture pour être à l'aise et éviter que ses mollets ne s'apppuient sur le bout du siège. En cas d'accident, il pourra alors subir de graves blessures à la colonne vertébrale et aux organes internes parce que sa ceinture s'appuie sur son ventre plutôt que sur ses hanches.

Rendez-vous sur le site de la SAAQ: on vous informe clairement!

Bien_attache_Campagne2014 UNE CAMPAGNE DE QUELQUES ANNÉES
Initiée conjointement en 2012 par la Santé publique de la Montérégie, la Société de l'Assurance Automobile du Québec (SAAQ), le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM), la Sûreté du Québec (District de la Montérégie et Estrie) et les services policiers municipaux et intermunicipaux de la Montérégie, la Campagne Bien Attaché s'est déroulée pendant 6 ans  chaque automne en Montérégie.


La campagne a été reconnue comme étant un projet exemplaire par le réseau Intersection qui lui a décerné en 2014 une mention d'Excellence Intersection pour «la qualité du partenariat et la mobilisation des partenaires pour la sécurité des enfants de demain».

Saviez-vous que...

  • En plus de mettre sa sécurité en péril, ne pas attacher un enfant convenablement constitue une infraction au Code de la sécurité routière qui peut mener à des amendes de 80$ à 100$ et 3 points d'inaptitude.
  • Malgré toutes les informations et les campagnes de sensibilisation, 1 enfant sur 3 au Québec est toujours installé dans un siège non approprié ou mal fixé à la voiture.
  • Il est rare qu'un enfant de moins de 9 ans soit assez grand pour utiliser la ceinture seule. En général ils devraient utiliser un banc ou un siège pour assurer leur sécurité lors d'un accident.
  • Il existe un Réseau de vérification de sièges d'auto pour enfants à travers le Québec que les parents peuvent utiliser sans frais pour faire vérifier le banc ou le siège de leur enfant. Les coordonnées sont disponibles sur le site du CAA.
  • Des outils de sensibilisation et d'information sont disponibles gratuitement pour les adultes et pour les enfants sur le site de la SAAQ. N'hésitez pas à les télécharger!

L'édition 2016 de la Campagne Bien attaché en Montérégie

La 5e édition de la Campagne Bien attaché s'est déroulée du 14 septembre au 12 octobre 2016. Des centaines de CPE, de garderies, d'écoles primaires et de services de garde en milieu scolaire de la Montérégie ont reçu la visite d'une équipe de vérificateurs. Grâce à cette visite, des milliers de parents d'enfants de 0 à 7 ans ont bénéficié de cette expertise en faisant valider la bonne installation de leur banc d'appoint ou siège pour enfant. En plus d'assurer la sécurité de leur enfant, ils ont ainsi éviter contraventions et désagréments!

Quelques chiffres

Lors de cette 5e édition, les données de 2542 vérifications ont été compilées.
De ces vérifications:
 
  • 49,7% des sièges pour bébé étaient utilisés correctement
  • 39,7% des sièges pour enfant étaient utilisés correctement
  • 81% des sièges d'appoint étaient utilisés correctement
  • 50,8% des enfants utilisant la ceinture de sécurité seule étaient attachés correctement
  • 19 sièges étaient utilisés malgré qu'ils aient dépassé leur date d'expiration
 

L’Édition 2015 

La 4e édition de la Campagne Bien attaché s'est déroulée du 14 septembre au 14 octobre 2015.

* Téléchargez ici le communiqué de presse de la Campagne 2015

L’Édition 2014 

La 3e édition de la Campagne Bien attaché s'est déroulée entre le 15 septembre et le 10 octobre 2014. Au total, 4845 sièges d’enfant ont été vérifiés durant les opérations par les équipes locales formées de policiers et des intervenants des CSSS, une moyenne de 58 sièges par service de garde ou école.

* Téléchargez ici la liste des résultats des vérifications 2014.

Le siège d’appoint c’est pour longtemps : ça vaut l’investissement

Les parents et les enfants ont souvent très hâte de ne plus utiliser de siège d’auto, et de nombreuses raisons semblent orienter les parents dans cette voie. Toutefois, il faut savoir que la ceinture ne protège pas les enfants comme elle le fait pour les adultes si elle n’est pas ajustée correctement.

Après le siège d’auto, l’enfant plus grand devrait utiliser un siège d’appoint jusqu’à ce qu’il remplisse les conditions nécessaires au port sécuritaire de la ceinture de sécurité seule. N’oublions pas qu’en plus, cela permet à l’enfant de mieux voir à l’extérieur ! Quel bel avantage pour lui… 

Un porte-parole pour Bien Attaché

Ancien pilote de course automobile, Bertrand Godin est fortement sensibilisé à l’importance d’être bien protégé, notamment en s’attachant correctement dans un véhicule. La ceinture de sécurité du pilote automobile peut lui sauver la vie. Le siège d’auto pour enfant joue le même rôle. Conscient de son importance et père de famille avisé, Bertrand a toujours porté une attention minutieuse à l’installation et l’ajustement du siège d’auto de son fils. La sécurité demeure avant tout pour lui une priorité et c’est avec dynamisme et conviction qu’il a accepté d’en informer les Montérégiens en participant activement à la campagne régionale.

Siège d’auto, jusqu'à quand?

Quand doit-on permettre à l’enfant d’abandonner le siège d’auto pour n’utiliser que la ceinture de sécurité ?

Il faut réunir 4 conditions :

  • L’enfant doit pouvoir (1) plier les genoux à 90 degrés au bout du siège avec le (2) dos appuyé à la banquette.
  • La ceinture diagonale doit alors passer (3) au milieu de son épaule alors que la ceinture abdominale doit (4) passer sur ses hanches, et non son ventre.

Si une seule de ces conditions n’est pas remplie, l’enfant n’est pas prêt à sortir du siège d’auto. Lors d’une collision, un enfant mal attaché pourrait en effet subir des blessures graves. En fait, il faudrait les laisser dans un siège d’auto ou d’appoint jusqu’à 8 ans et souvent jusqu’à 12 ans.

image