Accueil/Saines habitudes de vie/Projets/Bouger c'est naturel

Bouger c'est naturel

Depuis longtemps déjà, le RCPEM est conscient de la nécessité de prendre le temps de rédiger un ouvrage qui sera déterminant pour accompagner le plus adéquatement possible l’enfant de 0 à 9 ans dans les phases importantes du développement de ses mouvements. Si les adultes voient mieux et comprennent mieux l’enfant, ils pourront alors s’engager dans une réflexion sur l’environnement éducatif que notre société lui offre quotidiennement. En plus de transmettre un contenu pédagogique et scientifique, l’ouvrage aborde un grand nombre de réflexions qui invitent les professionnels de l’enfance et les intervenants à reconnaître, à soutenir et à défendre l’importance fondamentale de respecter le rythme de développement individuel de chaque enfant, autant en terme de besoins et de capacités qu’en terme de ses champs d’intérêts.

COUV-bouger_150 Le nouveau référentiel Bouger c'est naturel s’inscrit dans la lignée des orientations de Gazelle et Potiron, avec pour objectif de faire comprendre les caractéristiques des mouvements initiés par l’enfant en situation de jeu libre ainsi que les facteurs qui peuvent le soutenir dans sa quête d’un développement optimal.

L'outil Bouger c'est naturel a fait l'objet d'un lancement le 25 mars 2015, dans le cadre de la journée montérégienne sur le développement moteur des enfants.

Formations offertes

Bouger c'est naturel : deux journées

La première journée de formation transmettra des propos qui reconnaissent, soutiennent et défendent l’importance fondamentale de respecter le rythme de développement individuel de l’enfant en terme de besoins, de champs d’intérêts et de capacités. Au lieu de se demander ce qu’il faut faire pour faire bouger les enfants, les participantes se questionneront plutôt sur ce qui fait obstacle à leurs envies et à leurs besoins de mouvement. 
La deuxième journée permettra de visualiser certains mouvements de base innés chez tous les enfants et d’en reconnaître les principaux stades d’acquisitions. Ces nouvelles connaissances permettront de faire une analyse du milieu d’accueil afin d’être en mesure de soutenir de façon adéquate et favorable les mouvements initiés par les enfants pendant le jeu libre, moyen incontournable, pour lui, de découvrir le monde et d’en faire l’apprentissage.