Accueil/Services de garde au Québec/Portrait du réseau/L'économie sociale

L'économie sociale

L'économie sociale est une notion un peu abstraite pour une majorité de gens. Certains voient en elle une illusion collective, une utopie créée par un État en quête de mesures palliatives à une économie fragile. Pourtant, l'économie sociale est un concept essentiel, voire vital pour la collectivité.

Les principes et les règles de fonctionnement

Le bien commun
L'organisme d'économie sociale a pour finalité de produire des biens et des services à ses membres ou à la collectivité.

L'autonomie de gestion
L'organisme a une autonomie de gestion par rapport à l'État.

La démocratie
L'organisme intègre dans ses statuts et ses façons de faire un processus de décision démocratique impliquant les usagères et usagers, travailleuses et travailleurs.

La primauté de la personne
L'entreprise ou l'organisme défend la primauté des personnes et du travail sur le capital et la répartition de ses surplus et revenus. 

La participation
L'organisme fonde ses activités sur les principes de la participation, de la prise en charge et de la responsabilité individuelles et collectives.

EXTRAIT DE: Les CPE, un vaste chantier économique. 


Les CPE, un vaste chantier économique au coeur de l'économie sociale

Pendant près d'une décennie, Nancy Neantam a été présidente directrice générale du Chantier de l'économie sociale. En 2018, madame Neantam sera nommée Membre de l'Ordre du Canada.

Écoutez ici des extraits d'une conférence qu'elle a prononcée au Regroupement des CPE de la Montérégie en 2014.

Historique des garderies avant le Sommet sur l'économie et l'emploi en 1996

Le mouvement d'économie sociale au Québec s'inscrit dans un mouvement international.

Contribution majeure et impact des CPE Garder le cap malgré le contexte